Partager

Subventions à la pêche : réaction des ONG à la désignation du Commissaire européen à l’environnement et aux océans

Partager :

La coalition d’ONG environnementales qui travaille sans relâche sur les subventions européennes à la pêche et dont BLOOM fait partie a réagi publiquement aujourd’hui, lundi 16 septembre, à la désignation du nouveau Commissaire à l’environnement et aux océans, le lituanien Virginijus Sinkevičius. Cette annonce s’est accompagnée d’une lettre de mission que nous avons accueillie favorablement.

Lire ici notre déclaration conjointe (en anglais)

Cette lettre de mission inclut l’objectif clair « d’assurer la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations unies » et la mission explicite de « travailler avec le Commissaire européen au commerce afin d’assurer que l’Europe mène les discussions au sein de l’Organisation mondiale du commerce pour trouver un accord international visant à éliminer les subventions à la pêche qui contribuent à la surpêche, la pêche illégale et la surcapacité« .

Étant donné ces éléments, nous comptons sur le Commissaire désigné Virginijus Sinkevičius pour garantir qu’aucune subvention nocive ne soit autorisée dans l’Union européenne (UE), notamment dans le cadre du prochain Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP). Nous sommes en effet extrêmement préoccupés par les négociations en cours sur ce fonds qui déterminera l’allocation de plus de 6 milliards d’euros de subventions publiques aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture et à la protection du milieu marin pour la période 2021-2027. Pour rappel, le précédent Parlement européen a adopté une position catastrophique en avril dernier qui réintroduit plusieurs subventions néfastes, dont les aides à la construction de bateaux qui sont pourtant interdites depuis 2004 dans l’UE. Le Conseil était allé encore plus loin lors de la définition de son approche générale partielle en juin dernier, en proposant par exemple des aides déguisées à la construction pour des bateaux de moins 24 mètres.

Partager :