NON à l’électrocution des poissons et à la disparition des pêcheurs artisans !

L’Europe des lobbies fait des ravages… Mais les citoyens doivent être plus forts !

Les lobbies industriels néerlandais raflent la mise auprès des institutions européennes : alors que la pêche électrique est interdite en Europe depuis 1998, ils ont obtenu qu’elle soit autorisée par le biais de dérogations depuis 2007… et ils sont maintenant sur le point d’obtenir que la pêche électrique soit considérée comme une méthode de pêche « innovante » et non plus destructrice. Une astuce qui permettrait de l’autoriser dans toute l’Europe !

Mobilisons-nous contre l’extermination de la vie marine et des pêcheurs artisans

Les chalutiers électriques industriels raclent les fonds marins, électrocutent toute la vie marine sans distinction et rejettent 60% de leurs prises, c’est un désastre écologique ! Les pêcheurs artisans qui passent derrière eux n’ont jamais vu ça : ils parlent de « désert », de « cimetière »… Mais cette efficacité radicale ne ravage pas que les écosystèmes marins : la pêche électrique met à genoux les pêcheurs artisans qui pratiquent pourtant une pêche durable. C’est peut-être l’ultime combat de la pêche industrielle contre la petite pêche artisanale. Ne les laissons pas gagner cette guerre !

Un Parlement sous emprise des lobbies = une prise d’otage de nos démocraties

Les lobbies néerlandais redoutent la puissance des citoyens car ils savent que nous rejetons fermement l’électrocution de la vie marine et la désertification des océans, tout comme les scientifiques, les poissonniers et les pêcheurs artisans… Les lobbies industriels essaient donc de passer en force pour que le vote en plénière du Parlement ait lieu le plus vite possible et que l’opposition n’ait pas le temps de s’organiser et d’alerter les eurodéputés sur les conséquences de leur vote.

Nous devons réagir de toute urgence et nous opposer à l’influence cynique des lobbies industriels de la pêche.

L’Europe est le seul endroit à autoriser cette méthode de pêche destructrice !

L’Europe est le seul endroit au monde qui autorise la pêche électrique. C’est une honte pour nos démocraties et nos institutions. Les députés européens peuvent encore faire barrage à une décision qui serait injustifiable et immensément brutale socialement.

Mobilisons-nous au plus vite pour que les eurodéputés sachent que les citoyens refusent la mort annoncée de l’océan et des pêcheurs artisans ! Nous refusons que les poissons soient accaparés par quelques industriels qui ne soucient guère de vider la mer avec une efficacité technologique sans précédent et des conséquences sociales irréparables.

Unissons-nous pour demander une interdiction totale et définitive de la pêche électrique en Europe

La pêche électrique doit être totalement interdite, sans qu’on puisse l’autoriser par le biais de dérogations arbitraires. Nous ne devons pas tolérer qu’une poignée d’industriels néerlandais mettent en péril les équilibres économiques de nos territoires et des pêcheurs artisans qui œuvrent au quotidien pour une pêche réellement durable.

A l’attention de tous les députés du Parlement européen

Voici le texte que nous remettrons officiellement aux députés avant le vote.

 

Non à l'électrocution des poissons !

105 210 signatures


Objectif: 200 000

A l’attention de tous les députés du Parlement européen.

En début d’année 2018, vous devrez vous prononcer sur une question d’une importance cruciale pour l’avenir des océans et des pêcheurs : si vous autorisez la pêche électrique, même à faible niveau, vous poussez les océans et le secteur européen de la pêche artisanale à leur perte.

L’Europe n’aurait jamais dû autoriser une technique de pêche destructrice qui était interdite depuis 1998. C’est un déshonneur pour nos démocraties. Nous sommes ainsi devenus la seule région du monde qui autorise l’usage du courant électrique dans le milieu marin. Cette efficacité technologique radicale ne laisse aucune chance aux poissons. La pêche électrique est en train de vider les océans et de retirer aux pêcheurs artisans leur gagne-pain.

Vous aurez prochainement l’occasion de réparer cette faute et d’assurer la cohérence de l’Europe avec ses engagements internationaux, notamment d’interdire d’ici 2020 les méthodes de pêche destructrices (objectif de développement durable n°14).

Pour une Europe qui n’envoie pas à la casse ses pêcheurs artisans et les équilibres économiques fragiles de ses régions ;
Pour une Europe qui ne trahit pas ses citoyens en cédant au diktat de lobbies industriels mettant notre avenir en péril ;
Pour une Europe qui refuse de piétiner ses engagements internationaux de durabilité et de justice sociale,

Interdisez totalement et définitivement la pêche électrique.

Tenez-moi au courant des suites de cette campagne et des actions de BLOOM


Pour en savoir plus la pêche électrique, lisez ici.