Partager

Reportage Flash – Du côté de la Côte d’Ivoire

Partager :

Cet été l’une de nos bloomettes s’est rendue en Côte d’Ivoire. Elle en a profité pour faire un tour dans les ports d’Abidjan…

Capture d’écran 2015-10-09 à 17.50.23

Contexte

À peine sorti d’une crise politique qui a duré dix ans, le pays commence tout juste à se remettre.[i] Lentement, les coopérations internationales qui avaient été interrompues reprennent et l’économie redémarre.

Ici l’agriculture concentre l’essentiel des emplois. Les deux tiers de la population travaillent dans ce secteur et en particulier dans le cacao, le café, le coton, le caoutchouc et l’huile de palme. Les produits de la mer constituent quant à eux les deux tiers de l’apport en protéine animale des ivoiriens. Or, malgré ses 550 km de côtes, la Côte d’Ivoire importe du poisson bien plus qu’elle n’en produit. Pourtant, ce n’est pas une question de ressource, les eaux ivoiriennes étant réputées poissonneuses. Mais la flotte vieillissante et les renouvellements coûteux réduisent la compétitivité du pays, notamment face à la concurrence asiatique. Sans compter les moyens de surveillance qui ne permettent pas de pallier les problèmes liés à la surpêche et aux activités illégales en haute mer.[ii]

Capture d’écran 2015-10-12 à 13.06.55 Capture d’écran 2015-10-12 à 16.08.24

Le port traditionnel d’Abu AdjaméRequinMarteau

Le port est à l’image du reste de la ville, l’odeur du poisson en plus : foisonnant de monde, bruyant et coloré. Poussiéreux surtout. Le chef de la zone m’a autorisée à circuler librement et à prendre quelques photos. À plusieurs reprises pourtant d’autres ont essayé de m’en empêcher : militaires, représentants du gouvernement, pêcheurs… La tension est palpable. Ils ne veulent pas de problème et se méfient des ONG aussi bien que des potentiels journalistes.

Au loin, on aperçoit le port de pêche industriel qui n’est autre que le principal port de débarquement de toute l’Afrique de l’Ouest.[iii] C’est là que je me suis rendue le lendemain.

 Port Autonome d’Abidjan

Impossible d’entrer dans la zone sans un passe-droit. Après plusieurs tentatives j’ai fini par trouver un responsable qui a accepté de me la faire visiter. Il m’expliqua que c’était un véritable pillage des ressources qui s’opérait au large des côtes. « Des bateaux chinois, coréens mais également français et espagnols viennent pêcher, souvent bien plus que ce qu’ils devraient » développe-t-il avant d’ajouter « Mais le gouvernement a renforcé les contrôles au port. Un bateau qui n’est pas en règle ne peut plus accoster et venir vendre son poisson. »

Filets de pêche et débarquement de thons. Port Autonome d'Abidjan, Août 2015 © Laure Ducos

Filets de pêche et débarquement de thons. Port Autonome d’Abidjan, Août 2015

Capture d’écran 2015-10-12 à 12.05.24Une nouvelle jetée est en cours de construction, qui pourra accueillir des bateaux de plus grande capacité. Le nouveau port a été inauguré le 21 septembre 2015, après 16 mois de travaux dont le montant s’élève à 29 milliards de francs CFA, soit 44 millions d’euros.

Espérons que ces avancées en matière d’infrastructures s’accompagneront de progrès en matière de gestion des pêches. Car la Côte d’Ivoire a beau coopérer avec l’Union européenne, cela ne se révèle pas toujours à l’avantage de ses habitants.[iv]

Laure Ducos

Références

[i] De graves conflits ethniques et politiques ont divisé le pays en deux de 2002 à 2012. La dernière et principale crise a eu lieu en 2010-2011, suite aux élections qui opposaient l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et l’actuel chef d’État, Alassane Ouattara.

[ii] Voir le Plan Stratégique de Développement de l’Élevage, de la Pêche et de l’Aquaculture en Cote D’ivoire 2014-2020, Ministère des ressources animales et halieutiques, http://www.waapp-ppaao.org/iram/classified/Plan_strat._2014_2020.pdf

[iii] COFREPECHE, POSEIDON, MRAG & NFDS, 2012. Évaluation ex-post du protocole de l’accord de partenariat dans le domaine de la pêche entre l’Union européenne et la Côte-d’Ivoire, Contrat cadre MARE/2011/01 – Lot 3, contrat spécifique n° 2, Bruxelles, 144 p. http://ec.europa.eu/fisheries/documentation/studies/cote_ivoire_2012/cote_ivoire_2012_fr.pdf

[iv] Voir notre actu sur les Désaccords de pêche

Capture d’écran 2015-10-12 à 16.38.03

Partager :