Partager

Photoclimat : première Biennale sociale et environnementale

Partager :

Photoclimat : l’Art au service de la lutte écologique

La Biennale Photoclimat, nouvel événement culturel d’envergure à Paris, propose un parcours d’exposition photos en plein air jusqu’au 17 octobre 2021. BLOOM, ravie de participer à cette aventure artistique au service de l’écologie, vous invite à découvrir le travail d’une trentaine d’artistes internationaux exposé à travers la ville et dans plusieurs Institutions du Grand Paris. Le photographe et directeur artistique Nicolas Henry est à l’origine de ce projet ambitieux qu’il porte aux côtés de l’association Letourdunmonde, spécialisée dans la production d’expositions en plein air.

Les œuvres de Aïda Muluneh, place de l’Hôtel de Ville, Paris

Revaloriser le travail des associations

Nicolas Henry célèbre à travers ce grand projet artistique le travail des ONG, les mouvements citoyens, les solutions locales, qui proposent des réponses concrètes à la crise sociale et climatique en cours. Ces initiatives organisent la résilience et portent un nouveau récit loin de l’obsolescence programmée et des territoires désertés.

Sur les quais de Seine près du Pont Notre Dame, l’exposition « Le tour de France des ONG » de Nicolas Henry soutenue par la Fondation Lemarchand, met en lumière 16 associations dont BLOOM.  L’artiste salue ici la détermination et l’efficacité de petites organisations qui obtiennent au nom de l’intérêt général des victoires politiques majeures.

« Arpenteurs d’initiatives, nous avons pu nous rendre compte que la volonté d’un petit groupe peut faire changer des lois européennes, faire revenir une vie sociale dans des villages entiers en mangeant une nourriture saine, redonner sens aux destins de nombreux jeunes marqués par la guerre ou la sortie du circuit scolaire… » Nicolas Henry

Portrait de Sabine Rosset, directrice de BLOOM, Nicolas Henry, Pont Notre Dame, Paris

Pour une prise de conscience écologique

La majorité des expositions sont installées en plein air, sur les axes principaux de circulation, au cœur de la capitale. L’association Letourdunmonde cherche à travers cette configuration à donner un maximum de visibilité à la crise climatique ainsi qu’aux  solutions et expérimentations existantes. Les expositions s’invitent également dans des lieux plus inattendus du Grand Paris mais tout aussi stratégiques puisqu’il s’agit d’offrir un événement au public le plus large possible.

La Biennale qui a pour ambition de construire un réseau d’acteurs engagés, pose  ses valises à l’Académie du Climat, nouveau lieu d’engagement, d’action et de formation pour relever les défis climatiques. L’inauguration de cet espace dédié à la sensibilisation des 9-25 ans coïncide avec le lancement de la Biennale.

L’ensemble du parcours d’expositions en plein air est à découvrir jusqu’au 17 octobre 2021.

 

Partager :