La pêche électrique

Partager :

Retrouvez tous nos arguments dans un court document de plaidoyer préparé pour les institutions européennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui en Europe, les populations de poissons ont atteint des niveaux si bas qu’aller les pêcher ne permet plus d’amortir les coûts engagés. Une course technologique est engagée contre les derniers poissons pour les déloger de leurs cachettes. C’est ainsi que l’Europe, au lieu de réduire drastiquement une capacité de pêche surdimensionnée, permet aux navires de recourir à l’électricité pour capturer les poissons.

La pêche électrique est aujourd’hui en plein essor en Mer du Nord, alors que les impacts de cette technique sont redoutables, même s’ils demeurent très peu quantifiés car peu d’instituts de recherche (sauf aux Pays-Bas) ont investi dans cette question scientifique.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle méthode de pêche destructrice et pour lutter avec nous contre son développement, cliquez ci-dessous :

Notre campagne

 

 

Retrouvez la chronologie de notre campagne jusqu’à la victoire, ensemble !

 

 

 

Quel est le problème ?

 

 

Qu’est-ce que la pêche électrique ? Quels sont les impacts environnementaux qui en découlent ?

 

 

 

 

 

Les pêcheurs artisans et les pêcheurs récréatifs de Belgique, du Royaume-Uni, de France et des Pays-Bas dénoncent à l’unanimité la pêche électrique pour les impacts qu’elle a sur le milieu marin et leur capacité à poursuivre leurs activités de pêche.

 

 

Que dit la loi

 

 

Cette technique est interdite depuis 1998 par la Commission européenne, mais fait l’objet de dérogations dans la partie sud de la Mer du Nord depuis 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager :