Partager

Le staff de LUSH se fait peindre pour lutter contre la destruction des océans profonds

Partager :

L’ONG BLOOM et les cosmétiques LUSH font campagne à travers l’Europe pour une interdiction historique du chalutage profond

Séances photos à l’attention de la presse

Quand : Midi, mercredi 10 septembre 2014

: A Paris, boutique LUSH, 50 rue du Faubourg Saint Antoine, Paris 12ème. En Europe: Londres, Glasgow, Milan, Madrid, Amsterdam, Prague, Helsinki, Göteborg, Vienne, Hambourg, Zagreb, Lisbonne.

Quoi : Une réalisation artistique stupéfiante représentant une créature des grands fonds marins minutieusement peinte sur le corps d’un employé de Lush puis retirée en quelques secondes afin d’illustrer la destruction et les dommages causés par le chalutage profond.

Du 8 au 14 septembre, les boutiques LUSH à travers l’Europe proposant des produits cosmétiques faits-main d’origine naturelle vont accueillir une campagne de sensibilisation à la destruction engendrée par le chalutage profond et demander aux gouvernements européens de soutenir l’interdiction de ce que les scientifiques considèrent comme “la méthode de pêche la plus destructrice de l’histoire”. L’ONG BLOOM, dédiée à la protection des océans, s’associe avec LUSH pour attirer l’attention du public sur le lointain signal de détresse lancé depuis les eaux profondes européennes. Le 10 septembre, une performance en direct de body painting représentant des créatures profondes aura lieu dans 13 boutiques phares de LUSH à travers l’Europe afin de symboliser l’incroyable diversité de la vie sous-marine et son extrême vulnérabilité.

Les océans profonds sont le réservoir de vie le plus vaste de la planète et regorgent de toutes sortes d’espèces sous-marines comme des coraux et des éponges qui peuvent vivre des centaines voire des milliers d’années. Cependant, la pêche profonde au chalut les anéantit. De larges filets lestés, maintenus ouverts par deux panneaux d’acier pesant deux tonnes chacun, labourent le fond des océans pour capturer une poignée de poissons à faible valeur commerciale.

Les Ministres européens de la pêche sont en cours de discussion sur la réforme du règlement européen encadrant la pêche en eaux profondes et notamment sur la proposition d’interdiction de la méthode de pêche la plus destructrice : le chalutage profond.

BLOOM et LUSH en appellent aux citoyens afin qu’ils exhortent leurs Ministres européens de la pêche à interdire le chalutage profond.

La mise en œuvre de cette interdiction ferait date dans l’histoire de la lutte pour épargner les océans d’une destruction inutile. Le chalutage profond est  une méthode de pêche qui engloutit capital, pétrole et subventions publiques, échoue à générer des bénéfices économiques tout en détruisant l’habitat naturel des eaux européennes.

L’interdiction du chalutage profond est demandée par plus de 300 chercheurs internationaux.

Claire Nouvian, fondatrice de BLOOM, commente : “La mobilisation orchestrée par BLOOM et LUSH sera cruciale pour faire savoir aux gouvernements européens que les citoyens se préoccupent du futur de notre patrimoine naturel commun et du plus vaste réservoir d’espèces des océans”.

A propos de BLOOM

BLOOM est une association à but non lucratif fondée en 2004 par Claire Nouvian qui œuvre pour la conservation marine et la défense de la pêche durable à travers une démarche de sensibilisation et de médiation scientifique des problématiques environnementales, la production d’études indépendantes, ainsi que par la participation à des consultations publiques et des processus institutionnels. Ses actions s’adressent au grand public ainsi qu’aux décideurs politiques et acteurs économiques.

www.bloomassociation.org

A propos de LUSH

LUSH invente, fabrique et vend des cosmétiques frais faits main, comme la boule de bain effervescente, le dentifrice solide et les barres de shampooing solides. LUSH applique une politique stricte contre l’expérimentation animale et soutient le commerce équitable et les initiatives de communautés dans le monde entier. Lush mène l’industrie des cosmétiques dans la lutte contre le suremballage par le développement de produits qui peuvent être vendus sans emballage au client.

Lush mène une politique stricte contre l’expérimentation animale et en 2012 a lancé le Prix Lush (en collaboration avec Ethical Consumer) qui est un prix annuel de 300 000 € pour récompenser les politiciens, lobbyistes, chercheurs et scientifiques qui travaillent pour mettre fin à l’expérimentation animale.

Lush a actuellement plus de 900 magasins à travers le monde et est présent dans 51 pays, avec des sites de fabrication à travers le monde.

 

Suivez l’évènement sur twitter @Bloom_Fr @LushFr

Partager :