Partager

Le Grenelle de la Mer

Partager :

BLOOM et le WWF ont initié la création d’une plateforme ONG qui a pris toute sa mesure au cours des négociations du Grenelle de la Mer (2009). Sur les 138 engagements du Grenelle, voici les principales victoires pour la protection des océans :

  • La mesure la plus significative : l’adoption par la France d’un objectif de création d’aires marines protégées dépassant les objectifs de la Convention sur la Diversité Biologique de l’ONU (CBD) de 10% de la ZEE française en 2012 et 20% en 2020, dont la moitié en réserves marines (sans pêche).
  • Engagement de la France de soutenir une inscription du thon rouge à la CITES (réunion de Doha en mars 2010).
  • Engagement national de mettre en œuvre l’approche écosystémique des pêches avec six sites pilotes d’UEGC (Unités d’exploitation et de gestion concertées).

 

Information supplémentaire : La modélisation montre qu’un objectif de 20 à 40% de surfaces marines protégées donnerait un bénéfice maximal aux communautés dépendant des pêches ainsi qu’une meilleure résilience aux écosystèmes marins. Voir la présentation du professeur Callum Roberts « The role of marine protected areas in sustaining fisheries ».

Partager :