Partager

Don Walsh

Partager :

« Je tiens à saluer l’Union européenne pour son rôle dans la possible interdiction de toute pêche au chalut en eaux profondes et pour relever la barre morale pour d’autres organisations régionales concernées par le chalutage profond dans leurs zones économiques exclusives. Une fois que nous aurons obtenu des différentes nations qu’elles cessent cette activité, alors peut-être nous pourrons avancer dans les 65% restants des océans, qui sont en fait la Haute Mer. Il est très important pour l’avenir des océans d’arrêter le chalutage profond, que l’on peut comparer à la coupe forestière à blanc. »

 

Image de prévisualisation YouTube

Partager :