Partager

28 ONG européennes pressent la présidence italienne de l’UE d’avancer rapidement sur le règlement encadrant la pêche en eaux profondes

Partager :

 

Le règlement européen pêche profonde ne progresse toujours pas,c’est pourquoi 28 ONG européennes envoient aujourd’hui un courrier à la Présidence italienne de l’UE pour faire avancer le dossier au niveau du Conseil des Ministres européens. A lire ici

Logos ONG

 

La France bloque encore le processus européen en raison de son opposition farouche à l’interdiction du chalutage profond. Or Ségolène Royal s’est prononcée publiquement, visiblement consciente des enjeux historiques qui se cachent derrière ce relativement « petit » règlement européen. Ce qui se joue, c’est la préservation des écosystèmes marins extrêmement vulnérables des grandes profondeurs et l’engagement de notre pays sur la voie de la transition écologique, en reléguant les méthodes de pêche les plus destructrices au passé.

Capture d’écran 2014-10-24 à 14.44.29

 

Le journal Le Marin relaie aujourd’hui une « tweet war » opposant le tweet de Ségolène Royal pour l’arrêt du chalutage profond à un autre tweet de Gwendal Rouillard, député PS du Morbihan, qui semble rappeler à l’ordre la Ministre sur les engagements de la France à protéger cette pratique destructrice. Un nouvel épisode monté de toutes pièces dans la « polémique chalutage profond » ! A lire ici

Capture d’écran 2014-10-24 à 14.54.13

Lire l’article du Marin du 31 octobre à ce sujet :

31 oct 2014 LeMarin coalition 28 ONG présidence IT

Partager :