Notre actualité

Pêche électrique : les lobbies brassent de l’air

Bis repetita. Comme en 2018, les défenseurs de la pêche électrique utilisent l’opportune parution d’un “Avis spécial” du Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM) pour gesticuler de prétendues données scientifiques et ainsi demander l’annulation du règlement interdisant cette méthode de pêche destructrice. Comme en 2018, il n’en est rien : “la science” n’a Lire la suite…

Journée nationale du thon rouge : les pêcheurs se mobilisent

Le thon rouge cristallise depuis des années les tensions causées par une répartition absurde et inéquitable des quotas de pêche : cette année encore, 22 thoniers basés en Méditerranée vont rafler 80% du quota national de thon rouge en toute légalité, alors que des centaines de petits pêcheurs n’auront le droit d’en capturer aucun. > Lire la suite…

Citoyens, demandons au gouvernement d’agir pour la préservation de l’océan !

Pour faire face à la crise du COVID-19, les armements de pêche vont recevoir une compensation financière provenant de fonds débloqués en urgence par l’Union européenne. Cependant, les critères d’attribution, qui ont été fixés par un arrêté ministériel, sont inacceptables en raison de l’absence de critères sociaux et environnementaux. Les plus gros armements vont capter Lire la suite…

La transparence de BLOOM et la réplique trompeuse du label MSC

Prétendant « apporter des clarifications » quant à la parution de l’étude scientifique de BLOOM sur l’imposture du label MSC (Marine Stewardship Council), rédigée conjointement avec des chercheurs  des universités de New York (États-Unis) et de Dalhousie (Canada) et publiée dans le renommé journal scientifique PLOS ONE, le MSC justifie son imposture par… une nouvelle imposture : celle Lire la suite…

L’imposture du label MSC

Révélations sur la réalité du plus grand label de pêche BLOOM publie aujourd’hui, avec des coauteurs des universités de New York (États-Unis) et de Dalhousie (Canada), une étude démontrant que les pêcheries certifiées par le label MSC sont principalement destructrices et industrielles, à l’inverse de la communication déployée par le MSC. > Les méthodes de Lire la suite…

Voir toutes les actus

L'agenda de Bloom

Notre actualité

Pêche électrique : les lobbies brassent de l’air

Bis repetita. Comme en 2018, les défenseurs de la pêche électrique utilisent l’opportune parution d’un “Avis spécial” du Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM) pour gesticuler de prétendues données scientifiques et ainsi demander l’annulation du règlement interdisant cette méthode de pêche destructrice. Comme en 2018, il n’en est rien : “la science” n’a Lire la suite…

Journée nationale du thon rouge : les pêcheurs se mobilisent

Le thon rouge cristallise depuis des années les tensions causées par une répartition absurde et inéquitable des quotas de pêche : cette année encore, 22 thoniers basés en Méditerranée vont rafler 80% du quota national de thon rouge en toute légalité, alors que des centaines de petits pêcheurs n’auront le droit d’en capturer aucun. > Lire la suite…

Citoyens, demandons au gouvernement d’agir pour la préservation de l’océan !

Pour faire face à la crise du COVID-19, les armements de pêche vont recevoir une compensation financière provenant de fonds débloqués en urgence par l’Union européenne. Cependant, les critères d’attribution, qui ont été fixés par un arrêté ministériel, sont inacceptables en raison de l’absence de critères sociaux et environnementaux. Les plus gros armements vont capter Lire la suite…

La transparence de BLOOM et la réplique trompeuse du label MSC

Prétendant « apporter des clarifications » quant à la parution de l’étude scientifique de BLOOM sur l’imposture du label MSC (Marine Stewardship Council), rédigée conjointement avec des chercheurs  des universités de New York (États-Unis) et de Dalhousie (Canada) et publiée dans le renommé journal scientifique PLOS ONE, le MSC justifie son imposture par… une nouvelle imposture : celle Lire la suite…

L’imposture du label MSC

Révélations sur la réalité du plus grand label de pêche BLOOM publie aujourd’hui, avec des coauteurs des universités de New York (États-Unis) et de Dalhousie (Canada), une étude démontrant que les pêcheries certifiées par le label MSC sont principalement destructrices et industrielles, à l’inverse de la communication déployée par le MSC. > Les méthodes de Lire la suite…

Voir toutes les actus
Cliquez pour signer la pétition Tout sur la pêche durable Tout sur la pêche profonde Mieux acheter son poisson Ils nous soutiennent
L'envers du décor de l'aquaculture