Partager

Visa Infinite retire son offre de pêche sportive au requin grâce à la mobilisation des citoyens

Partager :

Grâce à vous, nous avons obtenu de VISA Europe, vendredi 19 juin dernier, qu’ils retirent une offre de « pêche sportive aux requins » à Arcachon. Cette pêche était proposée comme un avantage « privilège » à leurs clients détenteurs de la carte Visa Infinite.

D’après quelques sites internet de pêche sportive ici, ici et ici, et articles de presse locale, ici, les requins ciblés ou capturés par cette pratique appartiennent à trois espèces :

  • requin peau bleue (Prionace glauca), une espèce classée comme quasi-menacée sur la liste rouge de l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN) ;
  • requin mako ou requin taupe bleu (Isurus oxyrinchus ; une espèce prisée des pêcheurs sportifs pour livrer des combats épiques), classé vulnérable par l’UICN ;
  • requin renard (Alopias spp), également classé vulnérable par l’UICN.

Si la pêche sportive au requin consiste à relâcher les poissons capturés (une pratique également connue sous le nom de no kill ou catch and release), cette pratique n’est clairement pas sans danger pour les animaux. En 2014, des chercheurs de l’Université de Miami ont montré des conséquences physiologiques très variables pour différentes espèces de requins après un stress induit par la pratique de ce type de pêche, et ont souligné le besoin de davantage de recherche dans ce domaine.[1] En effet, un requin (ou tout autre poisson)[2] qui est hameçonné puis tiré pendant des heures est relâché blessé et amoindri physiquement.

Votre mobilisation massive sur les réseaux sociaux, qui a contraint VISA à retirer leur offre de pêche sportive aux requins, a donc envoyé un message très fort pour la sauvegarde de ces espèces ainsi que sur la force de toute mobilisation citoyenne.

Cette victoire a été obtenue en un temps record, puisque c’est à 15h, soit 2h30 après vous avoir alertés, que Visa Europe a annoncé depuis son compte Twitter qu’ils retiraient leur offre.

Nous avons un courrier au directeur exécutif de Visa Europe afin de nous assurer que cette annonce sera suivie d’effets, lui demandant de publier une explication de leur rétractation sur la page internet de Visa Europe France et d’envoyer un courriel à sa clientèle Visa Infinite annulant l’offre de pêche aux requins.

Vous pouvez lire ce courrier en cliquant ici.

Une semaine plus tard, nous recevons une réponse : l’entreprise confirme ne plus proposer son offre. Elle ne fera pas d’annonce supplémentaire sur son site internet mais s’engage à renseigner les personnes inscrites avant l’arrêt de l’offre des raisons de son arrêt.

Vous pouvez lire la réponse en cliquant ici.

Nous avons aussi compilé un best-of des messages postés sur Facebook (voir ci-dessous)

Nous vous remercions tous infiniment pour cette belle leçon de pouvoir citoyen qui nous a montré qu’en coordonnant nos efforts, nous pouvions faire bouger les choses !

1

 

2 3  5 6 7

[1] Gallagher, et al. (2014) Physiological stress response, reflex impairment, and survival of five sympatric shark species following experimental capture and release. Marine Ecology Progress Series 496: 207-218.

[2] Les requins ne possèdant pas de vessie natatoire pour contrôler leur flottabilité, ils ne souffrent pas de décompression brutale, au contraire des poissons dits « osseux » (c’est à dire autres que les requins, raies et chimères), dont la mort par pêche est principalement causée par la décompression.

Partager :