Bateau équipement alternatif

Partager

Technologie dans le secteur pêche : à utiliser avec modération

Partager :

La baisse des rendements de la pêche au niveau mondial est majoritairement due aux améliorations technologiques, alors que le changement climatique, la mise en place de plans de gestion, les nouveaux modes de consommation etc. ne seraient que secondaires. C’est ce qu’une récente étude démontre grâce à des modèles explicatifs basés sur des données historiques.

navire pêche électrique

Navire de pêche électrique (Source : Maritiemnederland)

D’après les chercheurs, les améliorations technologiques connues par le secteur de la pêche au cours du 20ème siècle expliquent en grande partie l’augmentation des captures dans un premier temps, entre 1950 et le milieu des années 1990. En effet, l’utilisation de l’électronique pour repérer les bancs de poisson, les techniques de navigation et de communication par satellite etc. se sont généralisées dans le secteur de la pêche depuis 1950. Elles ont permis de capturer plus efficacement les poissons, même dans les endroits les plus inaccessibles de l’océan.

Cependant, malgré une augmentation continue de l’effort de pêche global grâce à ces améliorations technologiques, les captures de poissons sont en déclin depuis le milieu des années 1990. Pourquoi ? Parce que nous capturons maintenant trop efficacement les poissons et leurs populations ne peuvent plus se reconstituer correctement. En conséquence, les captures diminuent.

Malheureusement, « il n’y a pas de raison de penser que les gens vont subitement arrêter d’innover » nous alerte Éric Galbraith, co-auteur de la publication. Une régulation technologique des pêches est donc primordiale pour maintenir des niveaux de captures suffisants pour nourrir la population mondiale. « L’innovation technologique est une épée à double tranchant » selon le chercheur. Alors qu’elles ont le potentiel d’aider à la régulation des pêches via le repérage des bateaux par satellite par exemple, elles sont aussi un puissant outil de surexploitation des ressources.

Par exemple, la pêche électrique est une technique méconnue mais effrayante et qui progresse très vite en Europe. Elle consiste à envoyer des décharges dans le sédiment afin de capturer plus facilement les poissons plats qui y vivent enfouis (Lisez notre page pêche électrique). La senne danoise, quant à elle, consiste en un filet en forme d’entonnoir déployé au fond de l’océan : de longs câbles effraient le poisson en créant un mur de sédiments en suspension, ce qui permet de les piéger dans le filet (Regarder notre infographie sur les méthodes de pêche). Dans les deux cas, ces évolutions technologiques augmentent de manière radicale le rendement des captures, mais les pêcheurs passant derrière… ne trouvent plus rien !

Sources

https://phys.org/news/2017-03-unrestricted-fishing-technology-threaten-future.html

Galbraith_et_al., 2017. A coupled human-Earth model perspective on long-term trends in the global marine fishery. Nature Communications

Partager :