Valérie Le Brenne

Partager :

 

Biographie – Parcours

12189119_10154387151615550_8484140547752179801_nOriginaire de Bretagne, c’est entre les côtes du Finistère nord et sud que Valérie Le Brenne a passé son enfance entre promenades sur les dunes et baignades dans les eaux vivifiantes de l’Atlantique et de la Manche. Après deux années de classes préparatoires à Brest, Valérie poursuit ses études à Paris et se tourne vers la Science politique. Admise à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle décide alors de se spécialiser en Relations Internationales et s’intéresse plus particulièrement aux questions environnementales.

Son Master en poche, elle décide alors de poursuivre son travail dans le cadre d’une thèse de Doctorat qu’elle consacre à la gouvernance des océans, et plus particulièrement à la gestion des pêcheries mondiales. Marquée par la campagne de BLOOM pour l’interdiction du chalutage profond, c’est au cours d’une conférence organisée en novembre 2014 à la Maison des acteurs du Paris durable qu’elle rencontre Claire Nouvian et toute l’équipe… avant de les rejoindre en tant que stagiaire en janvier 2015. Action, engagement et priorité donnée à la Recherche : tous les ingrédients y sont ! Et la formule fonctionne à merveille. C’est le coup de cœur.

En juillet 2015, Valérie intègre l’équipe en tant que salariée et décroche un contrat CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche gérée par l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie), un dispositif qui permet aux doctorants de réaliser leur thèse au sein d’associations, de collectivités territoriales ou d’entreprises. Et la voici partie pour trois années d’une expérience humaine et intellectuelle hors du commun.

 

Partager :

Les commentaires sont fermés.