Frédéric Le Manach

Partager :

Frédéric Le Manach est pour moitié breton. C’est sur le littoral des Côtes d’Armor qu’il découvre la faune et la flore marine, leur exploitation (raisonnée ou non) et les impacts des activités humaines sur et sous cette grande étendue bleue : eh oui ! C’est le long des plages de Plestin-Les-Grèves – mondialement connues pour leur odeur putride due aux algues vertes – qu’il manie son épuisette pendant les vacances scolaires. Le reste de l’année dans le 9-3, c’est avec l’équipe Cousteau qu’il fait ses classes, ne ratant aucun épisode des aventures subaquatiques télévisuelles.

Frédéric Le Manach - BLOOMFrédéric choisit de maritimiser sa carrière lors de ses années de licence à l’Université Paris-Sud XI. Il intègre alors un master de biologie/écologie marine à Marseille, puis un master européen en gestion des ressources aquatiques, en Angleterre (Plymouth) et en Espagne (Cádiz). C’est pendant ces deux années qu’il découvre l’importance de la pêche au niveau mondial, mais aussi ses dérives et ses injustices. Pour son stage de fin d’études (c’est ce qu’il croyait !), il décroche un projet sur la reconstruction des données statistiques des captures de poissons à Madagascar et établit ses bases à l’Université de Colombie-Britannique à Vancouver au Canada. Ce stage lui apporte de nombreuses opportunités, dont un contrat avec la Banque mondiale pour renforcer les connaissances de la petite pêche locale Malgache. Là-bas, il découvre les ravages qu’un manque de volonté et de moyens politiques peuvent avoir face à la vénalité de certains acteurs étrangers, notamment au sujet du commerce illégal et très dangereux des holothuries (« concombres de mer ») et des ailerons de requins. Cette courte période de consulting pour une agence onusienne lui apprend autre chose : ce n’est pas cela qu’il veut faire de sa vie…

De retour à Vancouver, c’est là, au sein du projet Sea Around Us, que Daniel Pauly lui propose de réaliser sa thèse sur le sujet de son choix. De plus en plus obsédé par le fossé qui existe entre la pêche industrielle et la pêche artisanale, c’est tout naturellement qu’il décide de se pencher sur un sujet relativement peu étudié mais ô combien important : les accords de pêche établis par la Commission européenne – pour le compte de ses flottes industrielles de pêche – avec des pays en voie de développement, notamment en Afrique de l’ouest, dans l’océan indien et de plus en plus dans l’océan pacifique. Pour approfondir ses connaissances auprès de chercheurs experts des pêcheries thonières et africaines, il établit également un partenariat avec l’Institut de recherche pour le développement, à Sète. Le chercheur Philippe Cury y devient son co-directeur de thèse.

Les résultats de la thèse de Frédéric montrent comment ces accords de pêches, contre une « compensation financière » modeste et très largement subventionnée par les impôts du contribuable européen, permettent aux industriels européens d’exploiter les eaux poissonneuses de nombreux pays tropicaux : crevettes, langoustes, poulpes et sardinelles par le passé ; principalement du thon de nos jours. De telles conclusions suscitent l’ire des industriels français pêchant le thon tropical, mais l’un de ses représentants finira par reconnaître publiquement qu’effectivement, les droits d’accès payés par les industriels aux pays « partenaires » sont ridiculement bas en comparaison du chiffre d’affaire généré. Le coût de ces droits d’accès sera augmenté (de 35€ par tonne de thon pêché – et déclaré – à 55€) quelques mois plus tard, lors du renouvellement de certains accords dans l’océan indien.

Frédéric rejoint BLOOM en janvier 2015 pour prendre la direction scientifique d’une petite équipe riche en jeunes chercheur.se.s. Il dirige actuellement des projets autour de différentes thématiques visant à étudier les failles du système halieutique actuel et à penser l’émergence de modèles plus écologiques et socialement viables. Ses analyses se concentrent sur l’état des stocks européens, les pratiques de différents secteurs industriels comme la pêche minotière (farines de poissons utilisées pour l’aquaculture et les élevages terrestres) et la pêche au thon tropical. Il travaille également sur l’impact des subventions publiques et sur la consommation responsable de poisson (qui passe déjà par moins en consommer !) et l’interdiction de pratiques destructrices comme la pêche électrique. Par ailleurs, il intervient toujours avec plaisir et enthousiasme dans l’enseignement supérieur (Agrocampus Ouest, SciencesPo Paris, Institut d’études politiques de Grenoble etc.).

Engagements parallèles (non rémunérés)

Conseil auprès d’entreprises (non rémunéré)

Mars Petcare
Carrefour
Intermarché

Conférences

Invité à de nombreux festivals (Alternatiba, Avenir au naturel, Caméras rebelles, Ocean Climax, Fête de l’Humanité, Terre & lettres, Terre & avenir, We Love Green etc.), conférences scientifiques (AAAS, WIOMSA, ISEE, IMCC, AFH etc.), et autres conférences grand public (Bar des sciences, Campus Générations Cobayes, Forum de la mer, WikiStageÉco-dialogues etc.)

Expositions

Plongée au cœur des canyons (Parc national des Calanques), membre du Comité scientifique de l’exposition

Dans les mailles du filet (Musée de la Marine de Paris), production de contenu pour l’exposition

Films & documentaires (participation)

Doc du dimanche sur la crevette (France 5, diffusion le 1er avril 2018)

Comme des sardines en boîte (de Thierry Aguila pour France 3)

Publications

Chapitres d’ouvrages

Troubled waters. pp. 42-47 Dans Polman K et Vasconcellos-Sharpe S (éd.), Imaginal cells — Visions for transformation. The brewery at Freuds, Londres (RU). Co-écrit avec Claire Nouvian

Sortir du productivisme de la pêche française. pp. 109-112 Dans #LesJoursHeureux (éds.) Et nous vivrons des jours heureux — 100 auteurs 120 actions immédiates pour résister et créer. Actes Sud, Paris (France). Co-écrit avec Claire Nouvian

Démocratiser les institutions européennes. pp. 39-42 Dans #LesJoursHeureux (éds.) Et nous vivrons des jours heureux — 100 auteurs 120 actions immédiates pour résister et créer.  Actes Sud, Paris (France). Avec Frédéric Lebaron, Lylian Le Goff, Martin Rieussec-Fournier et Raymond Zaharia

Divers chapitres dans Pauly D et Zeller D (éds.), Global atlas of marine fisheries: a critical appraisal of catches and ecosystem impacts. Island Press, Washington, DC (USA) : reconstructions des statistiques de pêche pour la France (côtes méditerranéenne et atlantique, La Réunion, Corse, Îles Éparses, Mayotte), la Chine continentale, les Comores, Madagascar, le Kenya, Djibouti et la Roumanie.

Global catches of large pelagic fishes, with emphasis on the high seas. Dans Pauly D et Zeller D (éds.), Global atlas of marine fisheries: a critical appraisal of catches and ecosystem impacts. Island Press, Washington, DC (USA). Island Press, Washington, DC (USA).

Journaux scientifiques à comités de relecture

Premier auteur

European Union’s public fishing access agreements in developing countries (2013) PLOS ONE

Who gets what? Developing a more equitable framework for EU fishing agreements (2013) Marine Policy

Unreported fishing, hungry people and political turmoil: the recipe for a food security crisis in Madagascar? (2012) Marine Policy

Coauteur

Cashion et al. (2017) Most fish destined for fishmeal production are food-grade fish. Fish and Fisheries.

Sumaila et al. (2016) Global fisheries subsidies: an updated estimate. Marine Policy

Kleisner et al. (2013) Exploring patterns of seafood provision revealed in the global Ocean Health Index. AMBIO

Pauly et al. (2013) China’s distant water fisheries in the 21st century. Fish & Fisheries

Harper et al. (2012) Fuelling the fisheries subsidy debate: agreements, loopholes and implications. Fisheries Research

Rapports

Premier auteur

The dark side of aquaculture. BLOOM Association, Paris (France). 32 p.

Natural capital accounting and management of the Malagasy fisheries sector: a technical case study for the WAVES global partnership (non publié ; 2012), rapport préparé pour le Département Environnement de la Banque mondiale. Contrat en tant que consultant rémunéré

Valuation of fisheries resources in Madagascar (publication interne ; 2012) Rapport préparé pour le partenariat global WAVES, bureau de la Banque mondiale à Madagascar. Contrat en tant que consultant rémunéré

Contributions de chapitres divers dans la série des Fisheries Centre Research Reports (France [Corse, La Réunion, Îles Éparses], Kenya, Madagascar, Seychelles)

Coauteur

Ducos et al. (2015) La belle et la bête — Du requin dans nos cosmétiques. BLOOM Association, Paris (France). 33 p

Sumaila et al. (2013) Global fisheries subsidies. Note IP/B/PECH/IC/2013–146. Parlement européen, Bruxelles (Belgique)

Pauly et al. (2012) Catches [of the Chinese distant-water fleet]. pp 21–29 & 81–85. Dans : Blomeyer R, Goulding J, Pauly D, Sanz A & Stobberup K (eds.) The role of China in World Fisheries. Parlement européen, Bruxelles (Belgique)

Contributions de chapitres divers dans la série des Fisheries Centre Research Reports (Chine, Comores, Djibouti, France [Îles Saint Paul & Amsterdam, métropole (façades atlantique et méditerranéenne, Mayotte], Mozambique et la mise à jour de la Tanzania)

Editeur

Le Manach & Pauly (2015) Fisheries catch reconstructions in the Western Indian Ocean, 1950–2010. Fisheries Centre Research Reports 23(2). Fisheries Centre, Université de Colombie-Britannique, Vancouver. ii + 162 p

Harper et al. (2012) Fisheries catch reconstructions: islands, part III. Fisheries Centre Research Reports 20(5). Fisheries Centre, Université de Colombie-Britannique, Vancouver. 134 p

Consultations publiques

Commission européenne

Consultation publique sur la gouvernance internationale de l’océan.

MEDDE

Réponse de BLOOM à la consultation de Mme Ségolène Royal sur les « 10 pistes d’actions pour la croissance bleue faisant suite à la conférence nationale sur la transition écologique de la mer et des océans du 31 août 2015 ».

Site internet

www.transparentsea.co. Ecriture des pages en français/anglais sur les pêches à Madagascar, au Sénégal et sur les pêches distantes européennes.

Grand public

Poisson frais : comment acheter en confiance ? (2016) Notre Temps (entretien avec Marie-Françoise Husson)

A l’eau, Docteur : nos océans en danger ! (2015) Citad’elles— Le féminin sans barreau (avec Claire Nouvian)

Expansion de la pêche mondiale : conséquences et perspectives (2012) Espèces. Basé sur un précédent article demandé par la Société française d’écologie (avec Pauly D)

Précisions sur l’accord thonier. L’Express de Madagascar, 29 août 29 (avec Harris A & Sumaila UR)

Plusieurs contributions à FishBytes et à la Sea Around Us Newsletter

Liens

Research Gate

Google Scholar

LinkedIn

Blue Ventures

Partager :