Partager

Marielle de Sarnez

Partager :

« Racler le fond des océans, ramasser tout ce qui s’y trouve, ce n’est pas de la pêche, c’est un massacre. Il faut que le Parlement se prononce pour l’interdiction du chalutage profond. C’est crucial pour l’équilibre des océans, de la biodiversité et même pour la pêche artisanale, que je soutiens. Quand on est un responsable politique, on a un engagement, des convictions, on a envie de changer les choses, d’aller dans le bon sens. C’est typiquement une décision à notre portée, on peut la prendre au niveau du Parlement européen, il suffit de le décider, il suffit de le vouloir. Je vais me battre pour que le Parlement aille dans ce sens-là. »

 

Image de prévisualisation YouTube

Partager :